tambour-major


tambour-major

tambour-major [ tɑ̃burmaʒɔr ] n. m.
• 1651; de tambour et major
Sous-officier, du grade de sergent-major, qui commande les tambours et les clairons d'un régiment. « Les hauts tambours-majors aux panaches énormes » (Hugo).

tambour-major, tambours-majors nom masculin Sous-officier instructeur et chef des tambours et clairons d'un corps de troupes.

tambour-major
n. m. Sous-officier qui commande à la clique ou aux seuls tambours d'un régiment. Des tambours-majors.

⇒TAMBOUR-MAJOR, subst. masc.
ARM. DE TERRE. Sous-officier du grade de sergent major qui commande la clique d'un régiment. Pinheiro aimait les distinctions, et ne concevait pas plus un état sans grands dignitaires, qu'une armée sans tambours-majors (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 278). J'aperçois, derrière la canne tourbillonnante du tambour-major, les baguettes fougueuses des tapins (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 35).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Plur. des tambours-majors. Étymol. et Hist. 1651 (Reglement fait par le Roi: Pour le logement, payement, subsistance, et police de ses Gens de guerre, pendant l'Hyver prochain, — Du 4 Novembre 1651, à Poictiers. — Paris, S. Cramoisy, 1651, art. III, p. 5: au Sergent quatre sols [...] au Tambour Major (quant aux Estrangers) quatre sols). Comp. de tambour et de major2. Cf. tabourin majour (av. 1559, M. DU BELLAY, Mém., Paris, 1569, f° 299 v°: le tabourin maiour du Marquis du Guast). Fréq. abs. littér.:82.

tambour-major [tɑ̃buʀmaʒɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1651; de tambour, et major.
Sous-officier, du grade de sergent-major, qui commande les tambours et les clairons d'un régiment. || Des tambours-majors. || Le tambour-major dirige les sonneries et batteries avec sa canne; il marche en tête de la musique (→ Engin, cit. 4). || Une taille de tambour-major, très haute (→ 2. Falot, cit. 4).
0 Les hauts tambours-majors aux panaches énormes.
Hugo, les Châtiments, V, XIII, II.

Encyclopédie Universelle. 2012.